Infrastructures nationales

CELPHEDIA (Création, ELevage, PHEnotypage, DIstribution et Archivage d'organismes modèle)

Responsable de l'infrastructure : Yann Héraut
Etablissement coordinateur : CNRS
CELPHEDIA a pour principal objectif de développer des approches technologiques innovantes, standardisées et massivement parallèles, afin d'accélérer la compréhension du génome et d'activer la production de modèles de maladies humaines ou animales. CELPHEDIA est une infrastructure nationale de recherche opérationnelle distribuée sur le territoire français. Son but est d'améliorer et de conduire l'harmonisation des procédures et des protocoles expérimentaux, garants d'efficacité et de fiabilité, facilitant ainsi l'accès aux modèles d'intérêt en France et dans le reste du monde.

CELPHEDIA intègre deux Infrastructures de Recherches lauréates du Programme d'Investissement d'avenir :

Transgénèse pour les Etudes Fonctionnelles sur les ORganismes modèles TEFOR

Responsable de l'infrastructure : Jean-Stéphane Joly
Etablissement coordinateur : CNRS
TEFOR est une infrastructure distribuée composée de 11 partenaires associant des plateformes et laboratoires experts pour fournir des services innovants dans les domaines de l’édition du génome, la transgénèse, la mutagenèse et le phénotypage par imagerie chez deux espèces modèles non mammifères : le poisson zèbre et la drosophile.  

Image retirée.

Approches phénogénomiques chez les souris PHENOMIN

Responsable de l'infrastructure : Yann Hérault 
Etablissement  coordinateur : CNRS
PHENOMIN constitue une ressource distribuée nationale unique pour la création, l’hébergement, le soin, le phénotypage, la distribution et l’archivage des modèles animaux murins rongeurs pour des utilisateurs internationaux académiques et industriels. Cette ressource est disponible à travers la mutualisation et l’harmonisation des pratiques des 3 centres qui composent PHENOMIN : le Centre d’Immunophénomique, l’Institut Clinique de la Souris et le Centre de Transgénèse et d’Archivage des Animaux Modèles. Les programmes de R & D associés permettent de proposer des services à la pointe de l’innovation dans les domaines de la phénogénomique (identification de la fonction des gènes murins) et de la recherche translationnelle (compréhension des maladies, la validation de cibles thérapeutiques, et la découverte de médicaments en phase préclinique).

Image retirée.


Image retirée.

Proteomics French Infrastructure ProFI

Responsable de l'infrastructure : Jérome Garin 
Etablissement  coordinateur : CNRS
Les missions principales de  ProFI, l’infrastructure nationale de protéomique, s’appuyant sur les trois principales plateformes protéomiques (Grenoble, Strasbourg et Toulouse) s’articulent autour de 3 axes : (i) La structuration et l’analyse des données de spectrométrie de masse par une infrastructure logicielle commune ; (ii) L’analyse protéomique quantitative d’échantillons biologiques ; (iii) L’analyse ciblée de biomarqueurs protéiques dans les fluides et tissus biologiques. La mission de ProFI est également de développer la formation professionnelle des opérateurs des plateformes protéomiques, l’objectif étant que les outils développés par ProFI (logiciels, méthodes, standards) irriguent l’ensemble de la communauté.  
Image retirée.

Institut Français de Bioinformatique IFB

Responsable de l'infrastructure : Claudine Medigue
Etablissement coordinateur : CNRS

L'Institut Français de Bioinformatique rassemble des plates-formes de bioinformatique dépendant des cinq principaux organismes publics de recherche, CNRS, Inra, Ibria, CEA et Inserm, des universités, du Cirad, et des instituts Pasteur et Curie, soit une trentaine de plateformes regroupées en six pôles régionaux couvrant le territoire national. L'IFB a pour mission principale de fournir des services de base en bioinformatique aux chercheurs et ingénieurs des sciences du vivant.

Image retirée.

France-BioImaging FBI

Responsable de l'infrastructure : Jean Salamero
Etablissement coordinateur : CNRS
France-BioImaging est une infrastructure spécialisée en imagerie cellulaire photonique et électronique, en ingénierie des sondes et dans le traitement du signal et de l’image. L’objectif est de fournir des mesures quantitatives, une analyse computationnelle et une compréhension intégrée d’un large éventail d’activités cellulaires et tissulaires.
Image retirée.

Infrastructure Française de Biologie Structurale Intégrée FRISBI

Responsable de l'infrastructure : Bruno Klaholz
Etablissement coordinateur : CNRS
FRISBI offre à la communauté scientifique nationale et internationale, académique et industrielle, un accès à un très large panel de technologies et d’expertises complémentaires de pointe pour l’analyse structurale des protéines et de leurs complexes allant de l’échelle moléculaire à l’échelle cellulaire.
Image retirée.

France Génomique

Responsable de l'infrastructure : Pierre Le Ber
Etablissement coordinateur : CEA
France Génomique rassemble et mutualise les ressources des principales plateformes françaises de génomique et de bio-informatique. Elle offre à la communauté scientifique publique et privée l’accès aux plateformes françaises les plus performantes, un accompagnement des projets, le plus haut niveau d’expertise et de compétences mutualisées ainsi que la possibilité de participer à des projets ambitieux au niveau national et international.

Image retirée.

France Life Imaging FLI

Responsable de l'infrastructure : Franck Lethimonnier 

Etablissement coordinateur : CEA
France Life Imaging (FLI), lauréat de l’appel à projet Investissements d’Avenir « Infrastructures en Biologie et Santé », a été créé en 2012 pour promouvoir les technologies innovantes en imagerie biomédicale ainsi que les services associés, et en faciliter l’accès pour tous les partenaires académiques, cliniques et industriels.

Image retirée.

Centre National de Ressources Biologiques Marines EMBRC France

Responsable de l'infrastructure : Bernard Kloareg
Etablissement coordinateur : Université Pierre et Marie Curie
Le Centre National de Ressources Biologiques Marines offre l’accès à la grande diversité des organismes marins et facilite leur exploration fonctionnelle, de l’échelle moléculaire aux écosystèmes complexes. Sa mise en place permet à la France de se doter de l’unique infrastructure de recherche marine en sciences biologiques et médicales, et constitue un élément central de l’Infrastructure de Recherche européenne « European Marine Biological Resource Centre » (EMBRC).
Image retirée.

Les autres infrastructures :

En savoir plus