© copyright Robert Thomas, 2018

Thomas RobertCentre de biochimie structurale (CBS) - CNRS / Inserm / Université de Montpellier

ATIP-Avenir
Étude des mécanismes moléculaires qui permettent la séparation des chromosomes homologues lors de la division méiotique et la formation des gamètes.
,

Mes recherches

Formé comme généticien, je travaille depuis mon doctorat en 2006 sur le mécanisme de la recombinaison homologue. Ce processus moléculaire hautement conservé permet la réparation des cassures de l’ADN et joue à ce titre un rôle clé dans le contrôle de la stabilité des génomes. Après l’obtention de mon doctorat, j’ai rejoint l’équipe de Marco Foiani à l’IFOM-IEO de Milan en Italie, pour mon post-doctorat (2006-2011). Mes travaux ont contribué à mettre en évidence un nouveau mécanisme de contrôle de la stabilité des protéines de réparation chez la levue S. cerevisiae. J’ai rejoint en 2011 l’équipe de Bernard de Massy à l’Institut de Génétique Humaine de Montpellier en France, en tant que Chargé de Recherche CNRS. Mes travaux se sont alors concentrés sur l’étude de la recombinaison homologue, mais cette fois dans le cadre de la division méiotique chez la souris, qui permet la formation des gamètes. Après l’obtention de l’ATIP-Avenir en 2017 je me suis installé au Centre de Biochimie Structurale (Montpellier) et mes projets évoluent maintenant vers l’étude des liens entre la structure du chromosome et le contrôle de la recombinaison lors de la division de méiose chez la souris. C’est en développant des approches de génétique moléculaire, biochimie et biologie moléculaire que je me propose d‘aborder aujourd’hui ces questions.

Mon projet ATIP-Avenir

Condensin & homologous recombination in mouse meiosis

Meiosis is the division that gives rise to haploid cells, which will form the gametes. Homologous chromosomes segregate at meiosis I (first division). The homologous recombination (RH) pathway, which physically connects the homologs at meiosis I, is essential for their correct segregation. At prophase I, DNA double strand break (DSB) formation initiates HR. DSBs are essential for meiosis, but they also represent a threat if not correctly repaired.

One crucial feature of meiotic HR is that it occurs concomitantly with the higher-order reorganization of the chromosome structure: the pair of chromatids assembles as chromatin loops anchored onto a meiosis-specific protein axis. Regulation of DSB formation and repair is closely linked to this reorganization. My research project focuses on a new aspect of this link: the role of condensins in the control of prophase I events. Condensins are structural components of the chromosomes and their role in meiotic prophase I is poorly documented. Therefore, with this project I want to uncover the role of condensins in the establishment of the meiotic chromosome structure and in HR regulation.