Les outils d’accompagnement stratégiques

Le programme de prématuration

Crée en 2015, ce programme accompagne financièrement des projets de rupture avec un potentiel de valorisation, encore trop amont pour un accompagnement de maturation par les SATT (TRL<3). A l'INSB, les dossiers sélectionnés ont une durée de 12 à 18 mois et des financements pouvant aller jusqu’à 150 k€.

La porte d'entrée pour postuler est la Cellule Innovation de l’Institut. Les projets lauréats sont ensuite accompagnés par une équipe composée de représentants des différents services du CNRS impliqués dans la valorisation (DRE, SPV, FIST SA, Cellule Innovation de l’Institut).  

Les laboratoires communs

Les laboratoires communs fonctionnent sur la base d’un contrat de collaboration souple mais structurant pour encadrer une collaboration entre une ou des équipes de recherche et un industriel autour d'un programme de recherche pour une durée de 4 ans, renouvelable.

Le laboratoire commun n'implique pas la totalité des équipes de l’unité et l'industriel ne participe pas à la gouvernance de l’unité.

L’encadrement du laboratoire commun est assuré de façon conjointe par un (des) chercheurs et un (des) industriels.

Le suivi et l’évolution du programme scientifique du laboratoire commun est assuré par un comité de pilotage auquel participe l'INSB. Cette caractéristique distingue le fonctionnement d’un laboratoire commun d’un contrat de collaboration de recherche classique.

Différents types d’entreprises peuvent élaborer un laboratoire commun : de la start-up au grand groupe industriel.

L’agence nationale de la recherche (ANR) propose un financement spécifique pour les laboratoires communs entre PME et équipes académiques (appel d’offre « LabCom »).