Comment les cellules s’adaptent-elles à une carence en sucre ?

Résultats scientifiques

L’équipe de Sébastien Léon à l’Institut Jacques Monod dévoile un nouveau mécanisme qui contrôle chez la levure la dégradation des transporteurs de sucre localisés à la surface des cellules. Ce mécanisme fait intervenir Csr2, une protéine de la famille des arrestines qui est régulée à plusieurs niveaux par la disponibilité en glucose. Ce travail, réalisé en collaboration avec le laboratoire de Libuše Váchová et Zdena Palková à l'Université Charles à Prague, a été publié le 3 mai 2017 dans la revue Journal of Cell Biology.

Contact

Sébastien Léon
Junie Hovsepian